Tuesday , August 9 2022
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…

Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…

Summary:
La Citoyenneté, pierre angulaire de la Démocratie, n’est définie que par la Constitution. Pas par un homme. Pour rappel, la Déclaration fait partie de la Constitution française. Elle s’appuie sur 17 articles. Son article 1er dit:Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. Le fait du prince n’est possible que si la Constitution est abrogée.(Le texte: https://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen)Préambule de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 (Archives nationales). Nous avons parlé il y a quelques jours de la sortie de E Macron dans laquelle il s’était servi de mots grossiers, qui ne sont certainement pas ceux que l’on

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes Enfermement mental. La manipulation informationnelle pour faire obéir.

Liliane HeldKhawam writes La guerre livrée à l’humanité, la cybernétique. Article de Stéphane Zagdansk

Liliane HeldKhawam writes Le climat modifié par la variabilité des activités solaires. Une étude malaisienne. 2019

Liliane HeldKhawam writes La tempête solaire « Full-Halo » du tsunami sur la surface du soleil se dirige vers la Terre. Elle devrait être mineure à modérer. Newsweek

La Citoyenneté, pierre angulaire de la Démocratie, n’est définie que par la Constitution. Pas par un homme.

Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…
Pour rappel, la Déclaration fait partie de la Constitution française. Elle s’appuie sur 17 articles. Son article 1er dit:Les hommes naissent et demeurent libres et égaux en droits. Les distinctions sociales ne peuvent être fondées que sur l’utilité commune. Le fait du prince n’est possible que si la Constitution est abrogée.
(Le texte: https://www.elysee.fr/la-presidence/la-declaration-des-droits-de-l-homme-et-du-citoyen)
Préambule de la Déclaration des droits de l’homme et du citoyen de 1789 (Archives nationales).

Nous avons parlé il y a quelques jours de la sortie de E Macron dans laquelle il s’était servi de mots grossiers, qui ne sont certainement pas ceux que l’on aurait attendus au vu de sa fonction.

Dans son entretien d’alors, le président français était allé encore plus loin en ne considérant plus les français non vaccinés (cela inclut les mineurs et les enfants) en tant que citoyens.

« Quand ma liberté vient menacer celle des autres, je deviens un irresponsable. Un irresponsable n’est plus un citoyen« .

https://www.francetvinfo.fr/sante/maladie/coronavirus/un-irresponsable-n-est-plus-un-citoyen-cette-autre-phrase-de-macron-sur-les-non-vaccines-qui-choque_4905037.html

Venant d’un président d’une république qui se veut démocratique, ces mots claquent et choquent. En réalité, il n’a aucun pouvoir de le faire. Les textes en vigueur sont très clairs (cf le visuel tout en haut de la page)

Déchoir quelqu’un de sa citoyenneté revient à lui retirer la nationalité. Et là la question se pose au sujet des fichiers S présents sur sol français, et dont la liberté menace celle des autres. A-t-il prévu de les déchoir de leur nationalité ou même de leur retirer selon les cas leurs droits de séjour en France?

Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…
Sachant qu’il faudrait 20 fonctionnaires pour surveiller 24h/24 un fiché S jugé dangereux, l’équation vire au casse-tête infernal à l’échelle de l’Hexagone. https://www.ladepeche.fr/article/2018/03/27/2768066-le-casse-tete-des-fiches-s.html

Résumons. « Une personne française d’origine ne peut pas perdre la nationalité française* ». Et toute personne de nationalité française est citoyenne comme les autres. Vaccinée ou pas. Par conséquent, le président de la France ne peut renoncer à la considérer comme citoyenne par désir personnel sans abroger les textes législatifs.

* https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F32827

Alors? Demeure une autre possibilité qui serait celle d’afficher l’avènement d’un régime autoritaire en abrogeant les textes fondateurs du pays. Les habitants ne sont plus considérés en tant que citoyens et ne bénéficient plus des libertés qui en découlent. Ces mutations restent de de l’ordre du possible mais ne sont pas d’actualité, à cause de l’agenda électoral et du désir de garder un vernis démocratique.

Il faut donc envisager le discours de E Macron en tant que missile qui s’inscrit dans une guerre de la communication. C’est de la provocation qui vire à l’intimidation pour pousser les gens à recevoir les doses achetées par le gouvernement. Après, les probables nuisances sociales et sociétales sont réelles mais demeurent à ce jour antidémocratiques car anticonstitutionnelles.

L’histoire devra juger un jour les décisions qui suppriment les droits sociaux à un enfant dont les parents n’ont pas accepté qu’il soit cobaye de BigPharma.

Saviez-vous qu’en juin 2021 des milliers d’enfants avaient été injectés en France avant même la mise sur le marché d’un produit, lui même dans sa phase expérimentale?

Je vous remets l’incontournable vidéo du Dr Malone qui a développé la technologie de l’ARN messager.

Vidéo incontournable du Dr Robert W. Malone, inventeur de la technologie qui a servi au développement du vaccin à ARNm. Il réinforme au sujet de la vaccination des enfants: « Voulez-vous vraiment que votre enfant fasse partie de l’expérience la plus radicale de l’histoire de l’humanité? »

Soumettre les gens à la vaccination récurrente est une stratégie qui a été abordée au printemps 2019 par l’excellente Senta Depuidt dans le magazine Nexus. Je vous mets le fichier que j’ai reçu hier et qui mérite d’être lu et connu. (Vous pouvez aussi l’acheter en ligne sur le site de la revue).

Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…

M Macron est un manager délégué par le tandem City-Wall Street. Et il a pour indicateur de performance d’atteindre une couverture vaccinale de 100% de la population française. Enfants et nourrissons inclus.

Cela fait 26% de la population à vacciner si E Macron voulait répondre aux exigences des dirigeants de la haute finance…

Trier les citoyens ne peut être un fait de prince, sauf sous régime autoritaire sans citoyenneté et sans libertés…
https://ourworldindata.org/covid-vaccinations

L’attitude du président a mis hors d’elle une Française dont la lignée généalogique est intimement liée à l’histoire de France. Elle exprime sa colère dans un texte que j’ai reçu ce matin. Sa voix et ses arguments méritent aussi d’être entendus. En voici un extrait.

LHK

JE SUIS EN COLÈRE, par Michelle d’Astier de la Vigerie

À monsieur le fallacieux Président de la France

J’apprends avec stupeur, par votre bouche, que je ne suis pas une citoyenne française. Ah bon ? On a pourtant toutes les traces de ma lignée française depuis des siècles (ça remonte à l’époque de Jeanne d’Arc, mon ancêtre s’étant illustré à la guerre par son courage et ayant reçu le titre de chevalier lors du combat des Trente). Bien plus récemment un de mes oncles était conseiller de J. Chirac et député européen. Il y a eu bien d’autres serviteurs de l’État dans cette lignée illustre.

– Là, je parle de ma lignée de Silguy, qui a donné beaucoup de ses enfants pour la France …

Et la vôtre, E. Macron ?

En sus, vous injuriez 5 millions de Français en employant un langage de charretier, avec la grossièreté d’un gamin élevé dans le ruisseau ou celui d’un malfrat de banlieue !

Vous qui vous arrogez le titre de chef des armées sans avoir même fait votre service militaire, pourtant encore obligatoire quand vous auriez dû être incorporé… À peine élu par magouille, vous avez osé parler avec mépris au général de Villiers, mille fois supérieur à vous, à tous niveaux, et surtout au niveau de l’intégrité morale et de l’honneur. Vous auriez pu pourtant, des années auparavant, être condamné comme déserteur. C’eût été juste, puisque vous l’êtes toujours: traître et déserteur de vos responsabilités vis-à-vis de la France et des Français.

L’irresponsable, on a compris depuis longtemps qui l’était vraiment. Je parle aussi en tant que Michelle d’Astier de la Vigerie, nom que je porte depuis 57 ans.  J’ai fait partie de cabinets ministériels, de Conseils régionaux, j’ai travaillé pour A. Chalandon, j’étais une gaulliste de la première heure durant l’élection du Général comme Président de la France (j’ai 80 ans) mais la famille d’Astier à laquelle je suis alliée a fait hautement partie de la Résistance, avec trois Compagnons de la Libération et bien d’autres héros qui ont lutté pour la libération du pays, dont mon ex-mari, ma belle sœur, leurs cousins et cousines… et j’ai passé une bonne partie de ma vie au milieu de ces Résistants. C’est communicatif, l’héroïsme, quand on a les bonnes dispositions de cœur et l’héritage d’hommes valeureux.Mais me voici désormais même plus digne de la citoyenneté française, selon vos propos. Est-ce cela, le nouveau négationnisme du macronisme, et celui de la lie politique qui l’entoure ? Lire la suite du texte ici: https://michelledastier.com/je-suis-en-colere-par-michelle-dastier-de-la-vigerie/

AJOUT

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *