Saturday , July 2 2022
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…

Summary:
Https://lilianeheldkhawam.com/2022/05/25/bioterrorisme-la-variole-recreee-en-laboratoire-video-science-et-vie-2020/ L’OMS récupère le pouvoir sanitaire mondial. 20-28 Mai 2022 La session d« La santé pour la paix, la paix pour la santé » a eu lieu du 22 au 28 mai 2022. Selon son patron, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « La pandémie a freiné les progrès visant à atteindre les cibles des objectifs de développement durable liées à la santé et a fait ressortir les inégalités qui existent à la fois au sein des pays et entre les pays ». Et selon lui, « Pour assurer un redressement durable, il ne suffira pas de rétablir les services et systèmes existants ni de réinvestir dans de tels services et systèmes. Il nous faut trouver une nouvelle façon de faire, ce qui suppose de

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes La vidéo qui montre que nous sommes devenus des otages sanitaires. Dérapage totalitaire en prime.

Liliane HeldKhawam writes Et si le dérèglement climatique était dû à la géo-ingénierie, une solution pire que le mal?

Liliane HeldKhawam writes Santé publique: malgré leur toxicité, les nanoparticules sont partout y compris dans les vaccins et… dans la modification du climat!

Liliane HeldKhawam writes La grande Réinitialisation passe par la grande Dépossession commencée il y a des décennies!

L’OMS récupère le pouvoir sanitaire mondial. 20-28 Mai 2022

La session d« La santé pour la paix, la paix pour la santé » a eu lieu du 22 au 28 mai 2022. Selon son patron, le Dr Tedros Adhanom Ghebreyesus, « La pandémie a freiné les progrès visant à atteindre les cibles des objectifs de développement durable liées à la santé et a fait ressortir les inégalités qui existent à la fois au sein des pays et entre les pays ».

Et selon lui, « Pour assurer un redressement durable, il ne suffira pas de rétablir les services et systèmes existants ni de réinvestir dans de tels services et systèmes. Il nous faut trouver une nouvelle façon de faire, ce qui suppose de changer nos priorités et de nous concentrer sur les interventions particulièrement efficaces.  » https://www.who.int/fr/news/item/17-05-2022-seventy-fifth-world-health-assembly-to-focus-on–health-for-peace–peace-for-health–for-recovery-and-renewal

Durant cette rencontre, tout un tas de points ont été proposés pour amender le traité RSI de 2005 dans le but de faire monter en puissance le rôle sanitaire de l’OMS dans les divers Etats.

renforcement-de-la-preparation-et-de-la-riposte-de-loms-aux-urgences-sanitaires-a75_18-frTélécharger

Nos explications de l’année passée:

Un indésirable s’est invité dans nos vies juste avant ce sommet hautement important de l’OMS. Le Monkeypox.

Je vais vous présenter des informations vues sur le net dans un espace temps de quelques minutes. Elles traitent de la variole du singe. Et une fois de plus, ces informations contradictoires ont la fâcheuse manie de désorienter le citoyen.

Voici la première info

OMS: pas d’inquiétude que la variole du singe provoque une pandémie

L’Organisation mondiale de la santé (OMS) a assuré lundi ne pas redouter pour l’instant que la propagation du virus de la variole du singe au-delà des pays africains puisse déclencher une pandémie mondiale. Près de 400 cas ont été signalés depuis le 7 mai.

‘Il est encore possible d’arrêter cette épidémie avant qu’elle ne s’étende’, a indiqué la principale experte de la variole du singe à l’OMS, Rosamund Lewis.

L’OMS s’est dit préoccupée par cette ‘situation inhabituelle’, mais a réitéré qu’il n’y avait aucune raison de paniquer.

La variole du singe est liée à la variole, qui a tué des millions de personnes dans le monde chaque année avant d’être éradiquée en 1980. Mais la variole du singe est beaucoup moins grave et la plupart des gens se rétablissent en trois à quatre semaines.

Les premiers symptômes comprennent une forte fièvre, des ganglions lymphatiques enflés et une éruption cutanée semblable à la varicelle.

https://www.rtn.ch/rtn/Actualite/Monde/OMS-pas-d-inquietude-que-la-variole-du-singe-provoque-une-pandemie.html

Le site de la Confédération est lui aussi rassurant. On nous dit que la maladie est généralement bénigne. La plupart des malades se rétablissent en quelques semaines. À l’heure actuelle, aucune conséquence à long terme n’est connue. Les personnes immunodéprimées, les nourrissons, les enfants, les femmes enceintes et les personnes âgées semblent présenter un risque plus élevé d’évolution grave.

L’OFSP et RTN rassurent donc le public. C’est en effet ce que nombre de médecins publient sur les réseaux sociaux. Donc jusqu’ici tout va bien.

Il faut vacciner!

Arrive néanmoins cette autre information. Elle nous vient du gouvernement français.

Le pays avait annoncé le premier cas avéré le 20 mai 2022,– au moment de l’ouverture du rassemblement de l’OMS. Et voilà que dans la foulée un décret est publié le 25 mai 2022! Une rapidité étonnante sachant qu’il faut un minimum de temps pour prendre connaissance de la situation puis de rédiger le texte.

Bref, voici ce que l’on apprend dans l’article 1 du document français: une autorisation, à titre dérogatoire, est accordée dans le traitement prophylactique contre la variole du singe des personnes contacts à risque d’une personne atteinte de l’infection ou des professionnels de santé en milieu de soins exposés au virus Monkeypox :
– le vaccin IMVANEX® ;
– le vaccin JYNNEOS®.

Ce n’est pas tout. On apprend par ce texte que les vaccins doivent pallier l’absence de traitement prophylactique .. alors même que les Suisses nous disent que cette maladie ne pose pas de problème particulier.

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…
https://www.legifrance.gouv.fr/jorf/id/JORFTEXT000045830824

Même son de cloche alarmiste et surtout hautement interventionniste du côté des Etats-Unis.

En date du 24 mai 2022, les Etats-Unis répertoriaient leur premier cas confirmé et quatre autres étaient probables. Malgré le chiffre dérisoire, le pays prit la décision de vacciner toutes les personnes ayant été en contact avec un patient.

https://www.lalsace.fr/sante/2022/05/24/variole-du-singe-les-etats-unis-veulent-vacciner-les-cas-contacts

Alors? Alors, il faut faire vacciner l’ensemble des cas contacts et le malheureux personnel de santé! Ca vous rappelle quelque chose? Un hasard?

La question principale demeure celle de nous expliquer le pourquoi faire prendre des risques à la population en voulant les injecter avec des produits qui ont besoin de dérogation? Pour les mêmes raisons qui ont poussé à obliger les mêmes populations à subir les injections venant des laboratoires de BigPharma qui appartiennent à PlanèteFinance.

Une simulation de pandémie au Monkeypox a eu lieu en mars 2021.

Figurez-vous que dans le déroulé de l’évènement étudié le processus démarre avec une attaque, le 15 mai 2022:

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…
A lire ce document, on peut supposer que dans quelques mois, la vaccination contre le Monkeypox deviendra obligatoire.

Et pour faire face à cette nouvelle étape, voici les mesures-phares proposées par les participants à ce jeu de rôle.

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…

Résultat? Retour des tests PCR à tout va:

Du coup, tous les petits atteints de varicelle vont être traités comme de potentiels « cas » de Monkeypox.

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…

Coronavirus covidien et Monkeypox: solutions similaires car intervenants identiques pour des intérêts privés historiques

Toute ressemblance avec la gestion du Nouveau Coronavirus et les solutions imposées à l’humanité n’est pas fortuite. On retrouve dans la simulation Monkeypox des personnages qui avaient déjà participé au jeu de rôle de l’Event 201, à savoir le Dr. Chris Elias, President, Global Development Division, Bill & Melinda Gates Foundation:

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…

A la suite de cette simulation, une étude est publiée en juin 2021 par la FDA

package-insert-jynneos-package-insert-jynneosTélécharger

Plusieurs des hauts dirigeants de Bavarian Nordic issus de GSK

Quand vous analysez le profil des dirigeants du Bavarian Nordic de la société Bavarian Nordic, vous vous rendez compte:

  • d’une proximité forte avec les laboratoires GlaxoSmithKline (GSK).

Plusieurs des dirigeants bénéficient d’une grande expérience chez GSK, le pape des vaccins.

  • Des reprises de produit GSK ont eu lieu ces dernières années par la société hollandaise

Il faut dire que l’image de GSK est passablement grillée auprès du public. Entre scandales de corruption…

… et abus de position dominante. Souvenez-vous du patron des vaccins de GSK expliquant la stratégie qu’il a déployée pour forcer les concurrents à lui verser des royalties. On ne se lasse pas de l’écouter et d’évaluer par la même occasion l’indifférence que ces gens ont vis-à-vis de la santé des enfants.

Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…
Le président, un banquier issu de Goldman Sachs et HSBC…
Monkeypox: le vaccin, rien que le vaccin. Retour des mesures antisociales à prévoir…
GSK, c’est aussi URS Rohner l’ancien patron fortement controversé du Credit Suisse https://www.gsk.com/en-gb/about-us/board-of-directors/

Principaux actionnaires de Bavarian Nordic (BAVA), le fabricant de JYNNEOS

Voici les principaux actionnaires de Bavarian Nordic (BAVA), fabricant de JYNNEOS, qui viennent après l’ATS, une Caisse de pension danoise.

Surprise? Bien sûr que non sauf si vous pratiquez le déni actif.

LHK

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *