Tuesday , June 15 2021
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

Summary:
Le Réseau International des Instituts Pasteur de la Région Asie-Pacifique offre une plateforme d’activités de recherche, de santé publique et de formation, dans laquelle chaque institut membre est reconnu comme un centre d’excellence sur les maladies infectieuses. Un réseau aussi efficace permet de mener une surveillance et des enquêtes de classe mondiale sur les agents pathogènes pandémiques et épidémiques aux niveaux national et régional. http://www.hkupasteur.hku.hk/presskit/leaflet_institut_pasteur_asia-pacific11.pdf Plus je cherche à comprendre les tenants et les aboutissants de la Planète Santé, plus je découvre que le narratif officiel qui nous présente une Chine qui vampiriserait le savoir-faire occidental est faux. La chose est bien plus complexe dans un monde

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes La 1ère preuve que les segments d’ARN peuvent être réécrits dans l’ADN. Et ça change tout!

Liliane HeldKhawam writes Quelques nouvelles du soleil.

Liliane HeldKhawam writes La jeunesse exposée aux injections anti-Covid. Ya-t-il mise en danger d’autrui?

Liliane HeldKhawam writes [AJOUT]Les preuves moléculaires de la fabrication en laboratoire du SARS-CoV2?

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.
Le Réseau International des Instituts Pasteur de la Région Asie-Pacifique offre une plateforme d’activités de recherche, de santé publique et de formation, dans laquelle chaque institut membre est reconnu comme un centre d’excellence sur les maladies infectieuses. Un réseau aussi efficace permet de mener une surveillance et des enquêtes de classe mondiale sur les agents pathogènes pandémiques et épidémiques aux niveaux national et régional. http://www.hkupasteur.hku.hk/presskit/leaflet_institut_pasteur_asia-pacific11.pdf

Plus je cherche à comprendre les tenants et les aboutissants de la Planète Santé, plus je découvre que le narratif officiel qui nous présente une Chine qui vampiriserait le savoir-faire occidental est faux. La chose est bien plus complexe dans un monde globalisé.

Hier, nous avons découvert la nature multi-casquettes de Peter Daszak, M Santé, qui défie la nature de base d’un Etat de droit. Aujourd’hui, nous partons à la découverte de la déterrtorialisation de l’Institut Pasteur, qui n’est pas plus français que EDF, BNP, ou Total. De fait, on lui a fait subir le même genre de métamorphose qui consiste à globaliser la structure, et à la dénationaliser de fait.

https://lilianeheldkhawam.com/2021/06/07/largent-anglosaxon-developpe-la-technologie-necessaire-au-transhumanisme-en-chine-lhk/

Eneffet, les partenariats qui unissent l’Europe et la Chine sont bien plus conséquents que ce que l’on a bien voulu nous présenter. A la suite de ces quelques informations, si votre journaliste préféré continuait à vous dire que la Chine est l’ennemi de l’Occident, vous pourrez lui dire qu’il diffuse une fake news. D’ailleurs, l’ambassade de Chine est inscrite au Registre du Commerce belge depuis… 1988.

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

Qu’est-ce que l’Institut Pasteur?

L’Institut Pasteur reste optimiste, mais prudent. Alors que la décrue de l’épidémie se poursuit dans les hôpitaux et que le rythme de la vaccination est toujours élevé, les chercheurs ont publié lundi leurs nouveaux modèles pour la France. Dans cette projection à court terme des besoins hospitaliers pour les patients Covid-19, le modèle de la fondation française « anticipe une baisse des admissions à l’hôpital et des besoins en lits dans les jours qui viennent » au niveau national et dans les régions métropolitaines. « Dans les régions d’outre-mer, les effectifs étant faibles, nos projections restent très incertaines », précise l’Institut Pasteur dans sa mise à jour du 7 juinhttps://www.lexpress.fr/actualite/sciences/covid-19-ce-qu-il-faut-retenir-des-nouvelles-projections-de-l-institut-pasteur_2152409.html

Avril 2020. Arnaud Fontanet, directeur de l’Unité d’épidémiologie des maladies émergentes à l’Institut Pasteur, présente brièvement une étude. Celle-ci révèle que 26% de la population étudiée a été infectée par le SARS-CoV-2 et possède des anticorps contre ce virus.

Si l’on posait la question autour de soi, on nous répondrait quelque chose qui ressemblerait à la mission affichée sur le site de l’établissement, à savoir: « L’Institut Pasteur est une fondation à but non lucratif dont la mission est de contribuer à la prévention et au traitement des maladies, en priorité infectieuses, par la recherche, l’innovation, l’enseignement, et des actions de santé publique. » Et l’on serait tenté de rajouter que c’est un établissement français agissant sur sol français, n’est-ce pas?

Eh bien pas du tout.

Une immense machine qui couvre les 5 continents

L’Institut Pasteur est une énorme organisation internationale et globale qui dépasse en taille tout ce que l’on peut imaginer. Il s’agit d’une galaxie de 33 instituts présents dans 25 pays. Russie et Iran inclus.

https://www.pasteur.fr/fr/institut-pasteur/dans-le-monde/reseau-international-instituts-pasteur

Association Pasteur International Network

Créée en 2011, l’Association Pasteur International Network est l’entité légale du réseau des différents instituts. En 2016, celle-ci a été reconnue comme organisation en « relations officielles » avec l’Organisation mondiale de la santé, soulignant le rôle du Réseau International des Instituts Pasteur dans la santé publique du globe.

Le Conseil d’Administration a confirmé, le 31 janvier 2019, le renouvellement pour 3 ans du statut l’Association Pasteur International Network, du réseau de l’Association internationale des Pasteurs – APIN « en tant qu’acteur non étatique en relations officielles » avec l’OMS, conformément au plan de collaboration 2019-2021 présenté à l’automne 2018.

Bras armé de l’OMS

Ce renouvellement souligne le rôle majeur du RIIP en santé mondiale et l’importance de ses relations avec l’OMS. Ce statut permet à l’APIN de participer à l’Assemblée mondiale de la santé et d’accroître la visibilité du RIIP sur les questions liées à ses activités, conformément aux déclarations précédentes des deux dernières années.https://www.pasteur.fr/fr/international/association-pasteur-international/affiliation-partenaires

Ses apports sont:

  • promotion de la stratégie et soutien aux activités de l’OMS dans le cadre de son treizième programme de travail
  • offrir un soutien technique à l’OMS, en particulier en cas d’épidémie, et aider les pays à renforcer leurs systèmes et leurs capacités de santé, en particulier en ce qui concerne l‘accès aux données
  • proposer des formations pour renforcer les capacités des pays à se conformer au Règlement Sanitaire International (RSI) et dans le contexte des maladies transmissibles

Des organismes de l’Etat américain en partenaires de l’Institut

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

Le groupe Institut Pasteur est présidé pour la 1 ère fois par un non-Français.

L’organisation est présidée depuis 2018 par un Britannique/Français, Stewart Cole, qui fut durant 10 ans professeur à L’Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne et le directeur de son Institut mondial de la santé.

Toutefois avant de rejoindre l’EPFL, M Cole a fait ses armes durant 24 ans dans la galaxie de l’Institut Pasteur aussi bien en France qu’en Iran ou à Montevideo. https://dndi.org/our-people/stewart-cole/

L’Institut Pasteur en Chine depuis 15 ans

Lors de l’inauguration du laboratoire P4 de haute sécurité de Wuhan, le 1er ministre français avait dit, en se référant au partenariat France-Chine:

Cette coopération repose également sur l’accord signé en 2014 entre l’Inserm, l’Institut Pasteur, la fondation Mérieux et le Centre chinois pour le contrôle et la prévention des maladies (CDC), ainsi que sur les rapprochements entre l’institut Pasteur en France, l’institut Pasteur de Shanghai, la fondation Mérieux et l’Institut de virologie de WUHAN.

https://www.gouvernement.fr/partage/8936-discours-du-premier-ministre-a-la-ceremonie-d-accreditation-du-laboratoire-de-haute-securite

Et ce partenariat dure depuis longtemps. En janvier 2020, l’Institut Pasteur a célébré ses 15 ans de présence en Chine! Le labo de Wuhan n’est pas un évènement aussi extraordinaire que ce que l’on nous avait présenté. L’organisation française est clairement déterritorialisée depuis un bon bout de temps. Elle est globale. http://nhbcb2020.csp.escience.cn/dct/page/65580

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

L’Institut est si bien intégré qu’il cohabite à Shanghaï avec l’Académie des Sciences chinoise.

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.
Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

La présence de l’Institut est couronnée par le transfert et la mise en place de compétences de très haut niveau. Voici 2 exemples de ce qui ressemble à des startups. Elles sont localisables à la même adresse que l’Institut.

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.
Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

Les activités de l’Institut Pasteur en Chine

Un rapport nous présente les réalisations de l’organisation.

PRINCIPALES EXPERTISES & PLATEFORMES TECHNIQUES DISPONIBLES (cf référence ci-dessous)

  • Centres de référence nationaux et OMS pour la grippe, le VIH, la dengue, la leptospirose, la rage, le paludisme
  • Partenariat avec les hôpitaux et les centres de santé régionaux
  • Capacités de recherche clinique sur la rage dans toutes les principales maladies infectieuses grâce à de vastes collaborations et réseaux hospitaliers
  • Une cohorte de 15 000 habitants en communauté (région de Kampong Cham, Cambodge)
  • Des biobanques d’échantillons biologiques et d’agents pathogènes
  • Des technologies et une expertise de pointe pour la compréhension des mécanismes des maladies infectieuses au niveau cellulaire : culture de plasmodium, tests de criblage à haut débit (pseudotypes et VLP pour H5N1, H1N1v, VIH, dengue), séquençage à haut débit, criblages à haut contenu (technologie PhenomicScreen™, PhenomicID™), technologies d’imagerie de pointe, canal ionique plateforme, développement de nouveaux nanomatériaux, chimie médicinale
  • Plateforme animaux transgéniques
  • Expertise en médecine translationnelle et programmes de développement avec l’industrie Installations : Laboratoires de biosécurité Niveaux : 2, 2+ et 3 ; Laboratoires de biosécurité animale Niveaux : 2, 2+, 3

Partenariat entre l’UE et la Chine dans le domaine scientifique et technologique

Cette présence ainsi que ce fort transfert de compétences France-Chine que nous voyons à travers l’Institut Pasteur fait suite à un partenariat UE-Chine remonte à… 1998. Voici un document qui dit que

Le nouveau partenariat UE-Chine visera donc à:

  • aider la Chine à occuper une place plus importante dans la communauté internationale par une intensification du dialogue politique
  • soutenir la transition de la Chine vers une société ouverte basée sur l’autorité de la loi et le respect des droits de l’homme
  • poursuivre l’intégration de la Chine dans l’économie mondiale en la faisant participer plus pleinement au système d’échanges commerciaux mondiaux et en soutenant le processus de réforme économique et social
  • étendre le financement européen pour fournir les moyens financiers nécessaires à la mise en oeuvre d’une politique concernant les relations avec la Chine
  • faire connaître l’Union européenne en Chine.

L’UE espère en particulier développer et étendre l’éventail d’activités de coopération dans des domaines tels que l’industrie, la formation, l’énergie et l’environnement. Dans le domaine de la science et de la technologie, la Commission propose que la coopération scientifique et technologique soit utilisée pour consolider la position des entreprises européennes en Chine, ainsi que pour soutenir le développement économique de la Chine. Les domaines de coopération pourraient inclure l’agriculture, les technologies de l’information et des communications, la biotechnologie, les sciences des matériaux, les transports, l’énergie, l’environnement et les ressources naturelles.

La Commission propose la négociation d’un accord de coopération spécifique en science et technologie entre l’UE et la Chine, et a récemment demandé l’autorisation du Conseil à cet effet. Les autres activités de coopération couvriraient le développement de partenariats et l’échange de jeunes scientifiques, de cadres et d’ingénieurs.

20 Mai 1998 https://cordis.europa.eu/article/id/10348-building-a-comprehensive-partnership-with-china/fr

Et voici la fin d’un discours du Président Chirac:

Mesdames, Messieurs,
La Chine et la France souhaitent aborder ce XXIe siècle dans une logique de partenariat global, politique, économique, industriel, culturel, scientifique.
Que la Chine retrouve le rang qui doit être le sien dans l’économie mondiale ; qu’elle continue sur la voie des réformes où elle s’est engagée : qu’elle libère toujours plus la créativité de son grand peuple et lui apporte le bien-être, sans que le progrès n’oublie personne ; qu’elle soit chaque jour davantage une amie et un partenaire, voilà les vux que la France forme, par ma voix, pour la Chine.
Mesdames, Messieurs, je vous remercie.

Déclaration de M. Jacques Chirac, Président de la République, sur le partenariat stratégique franco-chinois et l’implantation des entreprises françaises en Chine, à Chengdu le 9 octobre 2004. https://www.vie-publique.fr/discours/143804-declaration-de-m-jacques-chirac-president-de-la-republique-sur-le-par

La mystérieuse disparition de 2 349 tubes contenant du virus SRAS

Lors d’un inventaire à l’Institut Pasteur, les collaborateurs ont signalé la disparition de milliers de tubes contenant du SRAS. La chose est revenue sur le tapis lors de la survenue de la pandémie. Certains ont laissé sous-entendre que la Chine aurait pu être derrière cette disparition. https://www.lemonde.fr/societe/article/2014/04/15/la-mysterieuse-disparition-de-2-349-tubes-contenant-du-virus-sras_4401244_3224.html

Pourquoi au vu de ce qui précède, les Chinois auraient emporté à la sauvette des milliers de tubes de SRAS, alors que le transfert de savoir et savoir-faire était déjà en place depuis de nombreuses années?

Les partenaires privés de l’Institut

Bref, il est grand temps que l’on arrête de nous présenter les Etats comme étant les principaux acteurs. La stratégie de coller les problèmes sur leur dos a fait long feu… Ils ont été largement financiarisés et corporatisés. D’ailleurs regardons qui sont les financeurs privés…

Les liens étroits France-Chine symbolisés par l’Institut Pasteur.

LHK

Annexe

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *