Wednesday , April 14 2021
Home / Liliane Held-Khawam Mania / La miniaturisation au service de la connectivité permanente. La poussière intelligente.

La miniaturisation au service de la connectivité permanente. La poussière intelligente.

Summary:
[embedded content] La poussière intelligente, « smartdust« ,est un réseau sans fil de minuscules microsystèmes électromécaniques (MEMS), de capteurs, de robots ou de dispositifs, qui permet de mesurer par exemple la lumière, la température ou des vibrations. De tels systèmes peuvent théoriquement être mis en communication avec un serveur ou avec des systèmes d’analyse via un réseau informatique sans fil. Cette poussière intelligente peut être dispersée dans un environnement donné (air, eau…) pour y effectuer certaines tâches simples, et renvoyer des informations (par radiofréquence). (Wikipédia) Vidéo de 2008 En 2003, les Echos se posaient la question: Serons-nous, un jour, équipés chacun de 10.000 micro-capteurs ? L’entreprise Intel, champion mondial des puces en était persuadé dès

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes Anticor, l’association qui dérange.

Liliane HeldKhawam writes Klaus Schwab forme l’élite mondiale…

Liliane HeldKhawam writes Le respect de la dignité universelle peut justifier la désobéissance.

Liliane HeldKhawam writes Le Nouvel homme doit être un homme parfait!

La poussière intelligente, « smartdust« ,est un réseau sans fil de minuscules microsystèmes électromécaniques (MEMS), de capteurs, de robots ou de dispositifs, qui permet de mesurer par exemple la lumière, la température ou des vibrations. De tels systèmes peuvent théoriquement être mis en communication avec un serveur ou avec des systèmes d’analyse via un réseau informatique sans fil. Cette poussière intelligente peut être dispersée dans un environnement donné (air, eau…) pour y effectuer certaines tâches simples, et renvoyer des informations (par radiofréquence). (Wikipédia) Vidéo de 2008

En 2003, les Echos se posaient la question: Serons-nous, un jour, équipés chacun de 10.000 micro-capteurs ? L’entreprise Intel, champion mondial des puces en était persuadé dès 2003, et ont tout fait pour que cette prophétie s’accomplisse. Dès 2001, l’entreprise a participé à un programme de recherche piloté par l’Université de Berkeley et financé par la Darpa (Defense Advanced Research Projects Agency). Il se disait que les scientifiques de l’armée américaine voulaient mettre au point les premières poussières intelligentes qui seront utilisées sur un champ de bataille.

« Elles pourraient être dispersées sur des lignes ennemies pour observer en permanence les déplacements des soldats adverses » .

Vijay Raghavans, l’un des responsables de ce programme militaire baptisé NEST (Network Embedded Systems Technology)

Il faut dire que ces capteurs de la taille d’un grain de poussière sont de véritables ordinateurs capables de calculer, de communiquer et sont dotés d’un système d’exploitation. Ainsi le renseignement peut devenir permanent.

Toutefois, les concepteurs de la poussière intelligente au nombre desquels on peut compter General Electric, Cargill, IBM, Cisco Systems et d’autres avaient averti dès les années 90 que cette technologie allait perturber les économies et notre monde.

A noter que cette technologie est peu communicante, et nécessite un « Dispositif radiofréquence millimétrique ». D’où l’intérêt évident de la 5G. Barakat, M. (2008). Dispositif radiofréquence millimétrique pour objets communicants de type Smart Dust (Doctoral dissertation, Université Joseph-Fourier-Grenoble I)

Une technologie qui nous concerne tous

En 2018, Bernard Marr de Forbes écrit: « Imaginez un monde où les appareils sans fil sont aussi petits qu’un grain de sel. Ces appareils miniaturisés disposent de capteurs, de caméras et de mécanismes de communication pour transmettre les données qu’ils collectent à une base afin de les traiter. Aujourd’hui, vous n’avez plus à l’imaginer: les systèmes microélectromécaniques (MEMS), souvent appelés motes, sont réels et ils pourraient très bien venir dans un quartier près de chez vous. Que ce fait vous excite ou vous fasse peur, il est bon de savoir de quoi il s’agit.

https://www.forbes.com/sites/bernardmarr/2018/09/16/smart-dust-is-coming-are-you-ready/

Si l’intérêt militaire existe bien, la liste d’applications possibles, hors de la sphère militaire, est longue. Et les conséquences qui en résultent ne sont pas encore clairement répertoriées.

Les microbots de la taille d’une cellule sont en route De minuscules capteurs aux pattes plus minuscules pourraient un jour bientôt aider à réparer la batterie de votre téléphone portable ou à étudier votre cerveau. ces robots ont la taille d’un grain de poussière. Des milliers de personnes se placent côte à côte sur une seule plaquette de silicium similaire à celles utilisées pour les puces informatiques et, comme Frankenstein qui prend vie, elles se libèrent et commencent à ramper. Video by Marc Miskin, University of Pennsylvania and Cornell UniversityCredit https://www.nytimes.com/2019/04/30/science/microbots-robots-silicon-wafer.html

De fait, la poussière intelligente va vous impacter que vous le souhaitiez ou non. Ainsi l’a décidé Planète finance. Voici quelques applications admises (manquent toutes celles que nous avons encore la liberté de supputer) recensées par Bernard Marr…

Le potentiel de la poussière intelligente pour collecter des informations sur n’importe quel environnement avec des détails incroyables pourrait avoir un impact sur de nombreuses choses dans une variété d’industries, de la sécurité à la conformité en passant par la productivité. C’est comme multiplier la technologie de l’Internet des objets des millions, voire des milliards de fois. Voici quelques-unes des façons dont il pourrait être utilisé:

  •         Surveiller les cultures à une échelle sans précédent pour déterminer les besoins en arrosage, fertilisation et lutte antiparasitaire

https://www.terre-net.fr/actualite-agricole/politique-syndicalisme/article/la-future-ecole-d-agriculture-du-fondateur-de-free-inquiete-les-agriculteurs-205-176646.html

  •         Surveiller l’équipement pour faciliter un entretien plus rapide.
  •         Identifiez les faiblesses et la corrosion avant une défaillance du système.
  •         Activez la surveillance sans fil des personnes et des produits à des fins de sécurité.
  •         Mesurer tout ce qui peut être mesuré presque n’importe où.
  •         Améliorez le contrôle des stocks avec MEMS pour suivre les produits des étagères des installations de fabrication aux boîtes aux palettes, en passant par les navires d’expédition, les camions et les étagères de vente au détail.
  •         Les applications possibles pour l’industrie de la santé sont immenses, des procédures de diagnostic sans chirurgie aux dispositifs de surveillance qui aident les personnes handicapées à interagir avec des outils qui les aident à vivre de manière autonome.
  •         Des chercheurs de l’UC Berkeley ont publié un article sur le potentiel de la poussière neurale, un système implantable à saupoudrer sur le cerveau humain, pour fournir des commentaires sur la fonctionnalité du cerveau.
Je vous remets cette excellente vidéo, car votre cerveau est l’enjeu majeur pour enrichir l’IA et lui permettre d’atteindre les objectifs que les dieux techno-milliardaires lui ont fixée

L’enjeu : la surveillance permanente des ressources, y compris les ressources… humaines

Les Echos le disait dès 2003. Toutes les activités de surveillance et de suivi sont concernées par ces technologies de surcroît très peu coûteuses. Ainsi, ces capteurs pourront être incorporés dans les objets les plus usuels. C’est le cas de la brosse à dent informatisée, capable de détecter, pendant le brossage, un problème dentaire. Rien n’empêchera alors le capteur de transmettre l’information au réseau microinformatique familial qui, connecté à Internet, informe directement le dentiste. Et d’ajouter:

« bientôt des milliers d’ordinateurs s’occuperont de nous, et nous ne serons plus en mesure d’intervenir directement sur chacun d’entre eux ».

David Tennenhouse, directeur de la recherche et du développement d’Intel-2003

Vu ce qui précède, il semblerait que nous soyons d’ores et déjà soumis à une technologie qui envahit chaque espace de la société, y compris celui de la nature humaine. Le transhumanisme, avec le posthumanisme dans le viseur, semble d’une actualité brûlante.

LHK

https://www.lesechos.fr/2003/04/smart-dust-des-poussieres-intelligentes-qui-revolutionnent-lobservation-663756 https://www.forbes.com/sites/bernardmarr/2018/09/16/smart-dust-is-coming-are-you-ready/ https://www.nytimes.com/2019/04/30/science/microbots-robots-silicon-wafer.html

https://pbs.twimg.com/media/EvFg4vpXMAAGRz1?format=jpg&name=medium
Information qui nous concerne tous.
Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *