Saturday , October 24 2020
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Cryptomonnaie ou monnaie digitale, la marque de la bête est déjà brevetée. Nicoletta Forcheri

Cryptomonnaie ou monnaie digitale, la marque de la bête est déjà brevetée. Nicoletta Forcheri

Summary:
Apocalypse 13:16-1816 Il s’assura que tous les peuples, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, recevraient une marque sur leur main droite et sur leur front ; 17 et que personne ne pourrait acheter ou vendre sans une telle marque, c’est-à-dire le nom de la bête ou le numéro de son nom. C’est là que réside la sagesse. Que celui qui est sage calcule le nombre de la bête : c’est un nom d’homme. Et ce nombre est de six cent soixante-six. (666) La marque de la bete existe et a été breveté par Microsoft. EXTRAITS. Et c’est là que la prophétie biblique se réalisa SYSTÈME DE CRYPTOMONNAIE UTILISANT DES DONNÉES D’ACTIVITÉ CORPORELLE. Récemment, le 26 mars 2020, un brevet a été publié par Microsoft Technology Licensing LLC (Washington, DC) à l’Office américain des

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes RESET, possible esclavage de l’humanité après la gigantesque faillite due à l’arrêt des activités.

Liliane HeldKhawam writes De la révolution technétronique au transhumanisme. L’indispensable 5G ? LHK

Liliane HeldKhawam writes Des chocs structurels à venir. Perte d’emplois massive. Patrick Artus

Liliane HeldKhawam writes COVID-19: les explications du professeur Toussaint. Vidéo

Cryptomonnaie ou monnaie digitale, la marque de la bête est déjà brevetée. Nicoletta Forcheri
Apocalypse 13:16-18
16 Il s’assura que tous les peuples, petits et grands, riches et pauvres, libres et esclaves, recevraient une marque sur leur main droite et sur leur front ; 17 et que personne ne pourrait acheter ou vendre sans une telle marque, c’est-à-dire le nom de la bête ou le numéro de son nom. C’est là que réside la sagesse. Que celui qui est sage calcule le nombre de la bête : c’est un nom d’homme. Et ce nombre est de six cent soixante-six. (666)

La marque de la bete existe et a été breveté par Microsoft. EXTRAITS.

Et c’est là que la prophétie biblique se réalisa

Cryptomonnaie ou monnaie digitale, la marque de la bête est déjà brevetée. Nicoletta Forcheri
SYSTÈME DE CRYPTOMONNAIE UTILISANT DES DONNÉES D’ACTIVITÉ CORPORELLE. Récemment, le 26 mars 2020, un brevet a été publié par Microsoft Technology Licensing LLC (Washington, DC) à l’Office américain des brevets (dossier présenté le 20 juin 2019), intitulé “The Deep State of the World”


Une cryptomonnaie qui utilise des données de l’activité du corps.

Depuis la naissance de la monnaie, la guerre a toujours été un prétexte pour faire cette remise à zéro, “tabula rasa”, qui n’a pas été faite depuis les Babyloniens – le jubilé de la dette – comme une occasion d’annuler les mauvaises dettes, et grâce au butin, recommencer avec la dette des pays envahis au profit des envahisseurs.

Il s’agit d’une guerre non conventionnelle que le deep state mondial a déclarée contre l’humanité pour la transporter vers la monnaie numérique à micro-puce, dont l’application de traçage Immuni* n’est qu’un apéritif.
Il s’agit d’un système de “mining” qui, au lieu d’utiliser les capacités de calcul d’une machine, utilise le “travail” du corps humain comme “bien sous-jacent” pour créer la monnaie(1).

*Immuni est une application de recherche de contacts COVID-19 open-source utilisée pour la recherche de contacts numériques en Italie. Il utilise le système de notification d’exposition Apple / Google. Elle a été développée par Bending Spoons et publiée par le ministère italien de la Santé le 1er juin 2020. (Wikipédia)

Dans le monde de la blockchain, l’image de la mine d’or est utilisée pour exalter le dogme de la monnaie-or, marchandise, comme étant le système parfait.


La description du brevet est la suivante :

“L’activité du corps humain associée à une tâche assignée à un utilisateur peut être utilisée dans un processus de mining pour produire la cryptomonnaie. Un server peut assigner une tâche au dispositif d’un utilisateur qui y est connecté pour communiquer. Un senseur connecté ou inclus dans l’appareil de l’utilisateur peut détecter l’activité du corps de l’utilisateur. Les données sur l’activité corporelle peuvent être générées en fonction de l’activité corporelle détectée par l’utilisateur. Le système de crypto-monnaie de cette invention, qui est connecté pour communiquer avec l’appareil de l’utilisateur, peut vérifier si les données d’activité corporelle de l’utilisateur remplissent une ou plusieurs conditions définies par le système en récompensant l’utilisateur dont les données d’activité corporelle ont été vérifiées, avec une prime en crypto-monnaie.”

Cryptomonnaie ou monnaie digitale, la marque de la bête est déjà brevetée. Nicoletta Forcheri

En d’autres termes, il s’agit d’assigner au cheptel des tâches qui, pendant leur exécution, seront contrôlées par un dispositif – muni d’un capteur – qui mesurera les paramètres corporels : ils ne recevront la cryptomonnaie en prime que s’ils auront accompli le “travail”.

Il s’agit de remplacer les activités de calcul des machines dans le mining, par les activités corporelles humain associées à une tâche assignée à un utilisateur dans un système de monnaie digitale.

Le mining – littéralement “l’exploitation minière” – est le processus grâce auquel de nouveaux bitcoins et autres cryptomonnaies sont créées et les transactions sont transférées dans le réseau : c’est un système de calcul qui nécessite normalement des machines extrêmement efficaces pour résoudre les problèmes d’algorithmes permettant de valider le travail, c’est-à-dire de tester le travail de calcul et d’autoriser la transaction. Dans la description de l’invention brevetée, la collecte de données corporelles est présentée comme une méthode efficace pour remplacer le processus couteaux de mining par l’activité physique de l’utilisateur. Beaucoup moins cher !!!

En d’autres termes, c’est comme avoir une laisse à un capteur qui vérifie si notre corps fonctionne. Ou une vache avec un extracteur à lait attaché à ses tétons. Le système de la carotte et du bâton, perfectionné grâce à des capteurs et à la technologie numérique… appliqué au bétail humain.

Qu’est-ce que l’activité corporelle?

Et qu’entend-on par travail et activité corporelle ? Exemple : “Une onde cérébrale ou une chaleur corporelle émise par l’utilisateur lors de l’exécution de la tâche requise par un fournisseur d’informations ou de services, comme le fait de regarder une publicité ou d’utiliser certains services internet (…)”.

Description de l’activité corporelle de l’utilisateur...

“L’activité corporelle peut comprendre, par exemple, de manière non exhaustive, les fréquences émises par le corps humain, l’activité cérébrale, les humeurs corporelles (par exemple le sang), l’activité ou le mouvement des organes, le mouvement physique ou toute autre activité qui peut être détectée et représentée par des images, des ondes, des signaux, du texte, des chiffres, des degrés ou toute autre forme d’information ou de données.”

… ondes cérébrales incluses

Et puis, il y a la description des ondes cérébrales dans un scénario effrayant qui permet d’imaginer des situations de conditionnement total de la pensée.

“La chaleur corporelle émise, le pouls ou les ondes cérébrales sont des exemples d’ondes émises par un corps humain. Les ondes cérébrales comprennent, par exemple, de manière non exhaustive :

(i) Ondes gamma impliquées dans l’apprentissage ou les tâches mnémoniques,
(ii) Ondes bêta impliquées dans la pensée logique et/ou la pensée consciente,
(iii) Les ondes alpha qui peuvent être reliées à des pensées subconscientes,
(iv) Les ondes thêta qui peuvent être liées à des pensées impliquant des émotions brutes et profondes,
(v) les ondes delta qui peuvent être impliquées dans le sommeil ou la relaxation profonde, et
(vi) l’électroencéphalogramme (EEG) qui peut être mesuré pour évaluer l’activité électrique du cerveau comme dans le cas de la concentration profonde”.

Possibilité de conditionnement de l’humain?

Pour dire, dans ce système, on peut forcer l’utilisateur, en le conditionnant avec la prime en crypto, à n’importe quel type de comportement cérébral, même inconscient ou émotionnel, dans un système technologique de lavage de cerveau et de conditionnement. Et cela continue dans le scénario du contrôle total :

Les exemples de mouvements du corps peuvent comprendre la torsion des yeux, les mouvements du visage ou tout autre mouvement musculaire. En outre, l’activité cérébrale peut être détectée à l’aide de l’IRMf, qui mesure l’activité cérébrale en détectant les changements associés au flux sanguin. Cette technique est basée sur le fait que le flux sanguin cérébral et l’activité neuronale sont liés. Lorsqu’une zone du cerveau est active, le flux sanguin dans cette zone augmente”.

Un véritable système d’espionnage et de conditionnement de la pensée grâce à un capteur qui, spécifie le brevet, sera branché sur un smart phone, un PC, une tablette ou, peut-on logiquement penser, tout autre dispositif de stockage de la mémoire, comme une micropuce sous la peau.

Microsoft, la société de Bill Gates qui contrôle l’OMS et la GAVI, une alliance de vaccins, et qui prépare le monde à l’idée de vacciner 7 milliards de personnes, peut-être avec des patchs d’encre spéciaux dotés de capteurs spéciaux, a également financé la simulation de la pandémie organisée par l’école de santé publique Bloomberg John Hopkins en octobre 2019….

Un lien entre les deux technologies?

Nforcheri

Passages repris de l’article original écrit en Italien le 21 Avril 2020 https://nicolettaforcheri.wordpress.com/2020/04/21/il-marchio-della-bestia-esiste-ed-e-stato-brevettato-da-microsoft/

Référence du brevet : https://patentscope.wipo.int/search/en/detail.jsf?docId=WO2020060606


(1) Le mining est le processus de validation des transactions sur la blockchain grâce à la capacité de traitement et de calcul de machines/pc puissantes. La blockchain, qui permet de résoudre les opérations de calcul, permet d’obtenir la validation du travail, c’est-à-dire la proof of work pour pouvoir inscrire de façon cryptographique la nouvelle monnaie ou transaction.

A lire également

https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/04/bill-gates-futur-maitre-de-la-planete/comment-page-1/

https://lilianeheldkhawam.com/2020/05/23/lhumanite-livree-aux-gafam-lhk/comment-page-1/

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *