Sunday , October 21 2018
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Conseil fédéral, la haute finance a sa perle. LHK

Conseil fédéral, la haute finance a sa perle. LHK

Summary:
Les grands singes menacés par la culture de l’huile de palme. En Asie du Sud-Est et en Afrique, de plus en plus de forêts tropicales sont défrichées pour cultiver le palmier à huile. Ce qui constitue une menace pour la survie des grands singes. https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/les-grands-singes-menaces-par-la-culture-de-l-huile-de-palme_16833 Madame Karin Keller-Sutter serait selon les médias la favorite pour occuper un siège au sein du futur Conseil fédéral. Modeste, l’intéressée soulignait « Ce n’est pas moi qui ai choisi ce rôle de favorite pour le Conseil fédéral » (ICI) Ultrafavorite, voie royale, les superlatifs ne manquent pas pour placer la candidate en pole position le 5 décembre dans le coeur et la tête des élus. Un processus démocratique devrait approuver une

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes Dépossession, le Venezuela exsangue vend son or. LHK

Liliane HeldKhawam writes Amazon, le brevet de trop? Siècle digital

Liliane HeldKhawam writes Géoingénierie, la société civile dit NON! Attac France

Liliane Held-Khawam writes Immobilier suisse, la réalité du cumul de risques. Olivier Crottaz

Conseil fédéral, la haute finance a sa perle. LHK

Les grands singes menacés par la culture de l’huile de palme. En Asie du Sud-Est et en Afrique, de plus en plus de forêts tropicales sont défrichées pour cultiver le palmier à huile. Ce qui constitue une menace pour la survie des grands singes. https://www.sciencesetavenir.fr/animaux/les-grands-singes-menaces-par-la-culture-de-l-huile-de-palme_16833

Madame Karin Keller-Sutter serait selon les médias la favorite pour occuper un siège au sein du futur Conseil fédéral.

Modeste, l’intéressée soulignait « Ce n’est pas moi qui ai choisi ce rôle de favorite pour le Conseil fédéral » (ICI)

Ultrafavorite, voie royale, les superlatifs ne manquent pas pour placer la candidate en pole position le 5 décembre dans le coeur et la tête des élus.

Un processus démocratique devrait approuver une « évidence » portée par le média d’Etat, la RTS.

Mais au-delà du marketing qui nous fait l’article du besoin d’élire une femme, Madame Keller-Sutter n’est pas une inconnue du monde de la haute politique qui avance main dans la main avec celui de la haute finance. Madame Keller-Sutter siège depuis 2013 au conseil d’administration de la compagnie d’assurance Bâloise Group.

Conseil fédéral, la haute finance a sa perle. LHK

Malgré cette fonction Ô combien sensible dans un pays qui a renoncé à contrôler l’industrie des assurances, Mme Keller-Sutter préside depuis 2017 le Conseil des Etats. Elle succéda alors à M Ivo Bischofberger, lui-même installé dans un rôle stratégique au sein du Groupe Mutuel, un autre assureur de taille.

En plus de la Bâloise, Mme Keller-Sutter occupe de nombreuses autres fonctions dont un siège à la NZZ, le principal journal suisse de langue allemande. Subjugué, un journaliste du Temps la décrit comme la perle rare du PLR. Nous relèverons ce passage savoureux: « Quel CV! Douze ans d’expérience au Conseil d’Etat saint-gallois, sept ans au Conseil des Etats à Berne, qu’elle préside actuellement de manière souveraine, sans parler de mandats au sein de prestigieux conseils d’administration comme ceux de Bâloise Assurances ou de la NZZ. Karin Keller-Sutter est une perle rare. Pour le PLR, pour les femmes et pour la Suisse romande. » (ICI)

A ne pas rater: https://www.letemps.ch/suisse/karin-kellersutter-perle-rare-plr

Récemment et en tant que présidente du Conseil des Etats, Mme Keller-Sutter s’est distinguée en manifestant son soutien au libre-échange entre la Suisse et la Malaisie et d’Indonésie en matière d’huile de palme! Exit donc la protection des forêts tropicales humides et les droits des populations locales.

Le Conseil des États s’est exprimé aujourd’hui à une infime majorité par 21 voix contre 20 contre la motion Grin et en faveur du libre-échange avec l’huile de palme de Malaisie et d’Indonésie. La voix prépondérante de la présidente de la chambre, Karin Keller-Suter, a fait la différence. Une minorité largement étayée a voté en faveur de la protection des forêts tropicales humides et des droits des populations locales. La coalition sur l’huile de palme, comme les 15’000 signataires d’une pétition allant en ce sens à l’intention du Conseil des États, attendent désormais une correction urgente de la part du Conseil national.
Le Conseil des États a rejeté aujourd’hui la motion Grin à une infime majorité par 21 voix contre 20, grâce à la voix prépondérante de la présidente. Pourtant, la motion Grin avait été adoptée clairement par le Conseil national dans sa session de printemps par 140 voix contre 35.
https://www.pronatura.ch/fr/decision-serree-sur-lhuile-de-palme-au-conseil-des-etats

Aidée par la centralisation des pouvoirs en mains des conseillers fédéraux, les paysans, mais aussi et surtout les consommateurs suisses sont avertis de l’orientation future que notre perle exigera …

Madame Keller-Sutter est une candidate parfaite du nouveau monde imposé par l’oligarchie financière internationale.

Au fait qu’en pensent les citoyens suisses? Question ringarde s’il en est…

Liliane Held-Khawam

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *