Friday , July 3 2020
Home / Liliane Held-Khawam Mania / Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHK

Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHK

Summary:
[embedded content] Voici une vidéo tournée par Christian Campiche lors d’une rencontre matinale autour d’un café. Christian s’est mis à enregistrer alors que nous parlions de ce que la BNS faisait, et surtout ne faisait pas, pour soutenir la population suisse dans cette période de post-confinement. Mon point de vue est non seulement qu’elle ne fait rien pour l’économie locale, mais qu’elle fait tout pour le marché financier international auquel elle appartient pleinement. C’est en toute logique qu’elle continue de détourner les liquidités mises à sa disposition par les banques locales pour aller financer les entreprises qui façonnent le Nouveau Monde à cause duquel nos droits les plus élémentaires semblent menacés. Grâce principalement aux banques centrales, ces entreprises ont explosé

Topics:
Liliane HeldKhawam considers the following as important:

This could be interesting, too:

Liliane HeldKhawam writes Le fédéralisme suisse attend …un vaccin. LHK

Liliane HeldKhawam writes Voyage au bout de l’enfer des vaccins et de l’usage de foetus vendus. LHK

Liliane Held-Khawam writes Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu

Liliane HeldKhawam writes Le Lancet gate révèle l’asservissement de la Science par une petite élite de la haute finance. LHK

Voici une vidéo tournée par Christian Campiche lors d’une rencontre matinale autour d’un café. Christian s’est mis à enregistrer alors que nous parlions de ce que la BNS faisait, et surtout ne faisait pas, pour soutenir la population suisse dans cette période de post-confinement.

Mon point de vue est non seulement qu’elle ne fait rien pour l’économie locale, mais qu’elle fait tout pour le marché financier international auquel elle appartient pleinement.

C’est en toute logique qu’elle continue de détourner les liquidités mises à sa disposition par les banques locales pour aller financer les entreprises qui façonnent le Nouveau Monde à cause duquel nos droits les plus élémentaires semblent menacés. Grâce principalement aux banques centrales, ces entreprises ont explosé leur capitalisation boursière après l’annonce du confinement, soit au moment où les agents de notre économie réelle étaient condamnés à une mort plus ou moins rapide.

Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHKQue fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHK

Et de rappeler ici le passage, relevé il y a de nombreuses années, extrait d’un rapport d’activités de la BNS, et relayé dans le livre Dépossession:

C’est si vrai que lorsque la question de la constitution d’un fonds souverain suisse fut posée, au vu du bilan de la Banque nationale suisse, son directoire écrivit[1] cette phrase éloquente : « Associer le placement des réserves monétaires de la BNS à des intérêts stratégiques de la Suisse engendrerait un risque de conflit d’intérêts et mettrait potentiellement en danger l’indépendance de la BNS ».

[1] Rapport annuel d’activités 2012 (page 66)

Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHK

Top 7 du PORTEFEUILLE américain de la BNS: La BNS poursuit ses achats compulsifs de titres américains des GAFAM, puis délègue la gestion de son porte-feuille aux grands gestionnaires d’actifs alimentant d’autant leur puissance planétaire. A relever la présence de JNJ (Johnson&Johnson), une représentante de Bigpharma. Elle est l’une des entreprises sur lesquelles misent les leaders de la bourse américaine par temps de Covid-19. Sourcehttps://whalewisdom.com/filer/swiss-national-bank#tabholdings_tab_link

Que dire des risques que la banque centrale suisse prend quotidiennement en transformant en devises étrangères les avoirs déposés en franc suisse? Le risque pris sur un marché surfait des actions, se cumule avec celui du taux de change, mais aussi avec celui du défaut annoncé sur les obligations publiques et d’entreprises.

Avec le cumul des risques pris, cette entité hautement financiarisée provoquera la ruine des Suisses à plus ou moins brève échéance. Alors que proposer aujourd’hui comme solution? Bien malin serait celui qui pourrait y répondre sans parler de révolution et de destitution du gouvernement.

En attendant, les représentants de l’oligopole financier remercient les banques centrales de la planète (Liban compris) qui ont permis de les faire muter en puissances commerciales destructrices de l’Etat public, et de la notion même de citoyenneté. 

Le monde que la BNS finance (avec notre argent) est celui qui est prévu par les gestionnaires d’actifs Vanguard et Blackrock, dont M Bill Gates semble être le designer ou l’administrateur-délégué… Ce sont les financeurs de la construction de la société sous contrôle présentée par Zbigniew Brzezinski dans les années 60-70…

LHK

https://www.infomeduse.ch/2020/06/03/dans-le-nouveau-monde-travailler-gratuitement-pourrait-etre-considere-comme-un-service-rendu/
A (re-)lire également:

Compléments

  1. La BNS se diversifie dans le marché du cannabis

Nous lisons, éberlués, que « la banque a aussi drastiquement accru ses investissements auprès de Aurora Cannabis (ACB), le producteur de marijuana« ! Pourtant de nombreuses études n’ont cessé d’alerter sur les risques existants entre consommation de cannabis et schizophrénie chez les jeunes.

Les liens entre prédisposition génétique et consommation de cannabis dans le déclenchement de la schizophrénie se confirment et s’expliquent peu à peu. Les jeunes avec des antécédents (familiaux ou personnels) doivent éviter la consommation de cette drogue, alertent-les chercheurs. https://www.ma-schizophrenie.com/cannabis-schizophrenie-genetique/

Bien que le commerce de cette drogue ait été « légalisé », nous sommes en droit d’émettre des doutes sur la morale de l’équipe qui dirige pareils investissements.

https://www.barrons.com/articles/switzerlands-central-bank-bought-apple-ge-and-disney-stock-aurora-marijuana-51588965557

2)Actionnaires et valeur boursière de Johnson&Johnson(janvier 2020/ Wikipedia)

Que fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHKQue fait une banque centrale pour soutenir l’économie locale par temps de confinement? La BNS au menu.LHK

3) Présentation de Christian Campiche et de son site

Christian est journaliste économique, essayiste et romancier. Il est entre autres:

  • président d’impressum, la plus grande organisation de journalistes de Suisse, depuis 2015.
  • créateur et animateur depuis 2003 du journal en ligne suisse « la méduse ».https://www.infomeduse.ch/
  • cofondateur de l’association info-en-danger.
https://fr.wikipedia.org/wiki/Christian_Campiche

Ajout

Alerte, je prends date. La catastrophe sanitaire est isomorphe de la future catastrophe  financière, elle est le modèle de ce qui va se passer. Bruno Bertez

https://brunobertez.com/2020/06/05/alerte-je-prends-date-la-catastrophe-sanitaire-est-isomorphe-de-la-future-catastrophe-financiere-elle-est-le-modele-de-ce-qui-va-se-passer/

Liliane HeldKhawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *