Wednesday , July 15 2020
Home / SNB & CHF / Le bilan de la BNS, Une arme de destruction massive

Le bilan de la BNS, Une arme de destruction massive

Summary:
Chers amis lecteurs, voici le drame de la Suisse. Il s’appelle « Politique monétaire non conventionnelle« . Une arme de destruction massive que personne n’ose approcher, ni même aborder! Elle consiste en l’art de se faire un bilan sans bases réelles et avec en contreparties de l’endettement! Le directoire de la BNS a réussi l’exploit de se fabriquer de toutes pièces des réserves monétaires en devises étrangères de 785,7 milliards de dollars. ENORME! Presque 2 fois plus que celles de l’Arabie saoudite forte de son pétrole! Ces devises sont placées principalement en dettes publiques, mais aussi en actions de Wall Street. Ce faisant, cet établissement nous fait cumuler 3 familles de risques tant au niveau des valeurs

Topics:
Liliane Held-Khawam considers the following as important: , , , , ,

This could be interesting, too:

Swissinfo writes Doubts over EU regulations deal raise prospect of higher City costs

Marc Chandler writes FX Daily, July 13: Risk Appetites Firm, but the Greenback is Mixed

Swissinfo writes Credit Suisse settles U.S. shareholder lawsuit 

Investec writes Coronavirus: no significant slowdown in new cases in Switzerland

Chers amis lecteurs, voici le drame de la Suisse. Il s’appelle « Politique monétaire non conventionnelle« . Une arme de destruction massive que personne n’ose approcher, ni même aborder! Elle consiste en l’art de se faire un bilan sans bases réelles et avec en contreparties de l’endettement!

Le directoire de la BNS a réussi l’exploit de se fabriquer de toutes pièces des réserves monétaires en devises étrangères de 785,7 milliards de dollars. ENORME! Presque 2 fois plus que celles de l’Arabie saoudite forte de son pétrole!

Ces devises sont placées principalement en dettes publiques, mais aussi en actions de Wall Street. Ce faisant, cet établissement nous fait cumuler 3 familles de risques tant au niveau des valeurs des monnaies, que des défauts de paiement. A ces risques, il convient d’ajouter celui lié à l’acquisition d’actions -avec le faible pour celles de Wall Street! Pour une petite centaine de milliards, la BNS se joint à la pratique spéculative  qui bat son plein sur les bourses officielles, mais probablement aussi sur le marché spéculatif de l’ombre… A des valeurs surfaites bien sûr…

Dans une opacité totale, la richesse de la Suisse, des citoyens et du franc est détournée vers le casino de la finance planétaire. Un enrichissement de tiers privés inconnus, indépendance oblige, au détriment de la population et des PME locales!!!

Le pays est vidé de sa substance sans que les personnes concernées n’en mesurent la gravité!

Un grand scandale qui ne manquera pas d’éclater tôt ou tard!

Foreign Currency Reserves

Le bilan de la BNS, Une arme de destruction massive

- Click to enlarge

http://www.visualcapitalist.com/countries-most-foreign-currency-reserves/

Rank Country Forex Reserves ($B)
#1 China $3,161.5
#2 Japan $1,204.7
#3 Switzerland $785.7
#4 Saudi Arabia $486.6
#5 Hong Kong (China) $437.5
#6 India $397.2
#7 South Korea $385.3
#8 Brazil $358.3
#9 Russia $356.5
#10 Singapore $279.8


Tags: ,,,,
Liliane Held-Khawam
Bienvenue sur le blog personnel de Liliane Held-Khawam! Vous trouverez ici plusieurs publications parues dans la presse ou dans des revues spécialisées. Liliane Held-Khawam est née à Héliopolis (Egypte) et a vécu au Liban, en France, Suisse, Etats-Unis.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *